Portrait de vigneron

« Les trajectoires des hommes et des femmes dans l’espace et dans le temps n’en finissent pas de nourrir nos ambitions, nos rêves, nos souvenirs, les conversations des familles, les livres d’histoire, les romans.
Toute vie, de la plus humble à la plus complexe, (…) est une anecdote entre hérédité et milieu, une histoire individuelle avec un début et un terme, et, en fin de compte, un Destin. »

Ces mots de Jean D’Ormesson semblent écrits pour Blaise de Bordas, petit fils du Général Henri de Bordas, véritable héros de guerre, et de Françoise Sabatier d’Espeyran, une jeune femme discrète issue de la haute bourgeoisie française.

Blaise de Bordas aime raconter l’histoire romantique de ce jeune aviateur enlevant sa douce – au-delà des convenances sociales – pour un vol au-dessus des terres du château. Cette histoire – peut-être un peu romancée – a nourri l’imaginaire du jeune vigneron et participé à son amour pour ses terres dès sa plus tendre enfance.

A l’instar des membres de sa famille, le domaine a longtemps été pour lui un lieu d’évasion où il apprécie de vivre ses tous premiers étés.
C’est à l’âge de 7 ans que ses parents décident, pour son plus grand bonheur, de s’installer au domaine et d’en gérer les activités pour profiter de ce havre de paix.
Il se souvient du temps où, pendant que son père s’attelait à gérer le vignoble, il vivait d’exaltantes aventures fraternelles qui ne sont pas sans rappeler celles des enfants du livre de Marcel Pagnol, « La gloire de mon père ».
Après des études d’ingénieur, Blaise part explorer le monde. C’est à ce moment-là qu’il prend toute la mesure de la chance qui est la sienne : être l’un des héritiers de ce domaine qui lui semble être la réplique de la ferme du film « Out of Africa ».
Dans son esprit une idée prend forme : s’il revient en France ce sera pour gérer le vignoble du château d’Espeyran.

Blaise de Bordas dans le vignoble du Domaine d'Espeyran

Une passion de génération en génération

En 2016, dans un désir de transmission Michel de Bordas qui a géré le domaine durant 40 années, confie ce patrimoine à ses enfants Raphaël, Gaspard et Blaise.
Il sait que, comme feu leurs grands oncles, Fréderic, Felix et François Sabatier d’Espeyran, la jeune génération affectionne tout particulièrement le lieu et est sensible à la rareté du domaine : l’immensité de l’espace, la richesse de son environnement et de ses terres, la beauté des bâtiments…
Et bien qu’aucun des trois jeunes gens, respectivement investis dans leurs activités entrepreneuriales, n’était vraiment destiné à gérer la propriété, Blaise, soutenu par ses frères, décide de se consacrer pleinement au domaine.

Connu des siens pour son engagement, sa passion et son attachement aux valeurs familiales, tous s’accordent sur une évidence, Blaise saura transmettre au travers de ses vins, la grandeur du domaine d’Espeyran.
Sans en avoir totalement conscience, il a maturé ce projet depuis son plus jeune âge.
L’occasion que lui donne aujourd’hui ses aînés lui permet de contribuer à l’histoire familiale et de prendre son envol pour suivre ce qui devait être son destin.

Michel et Blaise de Bordas